Mes mots publiés

lundi 22 mars 2010

Rencontre avec les Editions Sarbacane

Une fois n'est pas coutume, je fais un peu de "pub" pour partager et vous faire découvrir certains livres d'un éditeur que je viens de croiser lors d'une rencontre professionnelle libraires/bibliothécaires/éditeurs. Ce fut une très bonne matinée, très instructive.

Il s'agit de la maison d'édition Sarbacane.
Maison d'édition créée en 2003 par Emmanuelle Beulque et Frédérique Lavabre, l'une venant plutôt du monde de l'écrit , elle travaille sur le texte, les mots, la langue et l'autre venant de l'image puisqu'il est graphiste et designer ils sont complémentaires.
Cette girafe à deux têtes se veut impertinente, toujours en exploration...

Il faut savoir que Sarbacane est un éditeur indépendant donc chaque choix de manuscrit est un choix risqué.
De quelle manière choisissent-ils leurs futurs livres ? Tout d'abord, ils ne partent pas des images, c'est E. Beulque qui reçoit les manuscrits, elle a besoin de sens dit-elle, de contenu.. Elle choisit d'abord une histoire, un concept..
Elle ne parle pas de ligne éditoriale mais d'"étoile éditoriale", de quelque chose de très ouvert, de très éclectique, des tons différents, parfois pleins d'humour, parfois décalés, parfois graves et tristes, l'important restant l'idée novatrice.
Emmanuelle Beulque choissit d'abord un texte puis Frédéric Lavabre l'illustrateur. Il peut arriver que le texte envoyé ne soit pas encore abouti, ça peut prendre un an, si la qualité ou la promesse d'un bon livre est là, l'éditrice n'hésite pas à accompagner les auteurs, les aider dans leur travail, elle ne les lâche pas !
Puis il y a la proposition d'illustration, là ils créent un trinôme auteur/illustrateur/éditeur, et essaie que tout ce petit monde se rencontre vraiment, c'est important pour eux (parfois la contrainte géographique rend la chose difficile).

Pour Les éditions Sarbacane, chaque livre est singulier. Emmanuelle Beulque nous précise qu'elle peut accepter des textes très longs, très courts, des tons différents.
Sur la mort par exemple ou la maladie, le message ne doit pas être plombant, ou moralisateur..
Il faut aussi que le livre nous étonne autant dans la couverture qu'à chaque page avec les illustrations, et la chute aussi.

Ils publient environ 25 livres par an (albums, BD et romans, exclusivement jeunesse).

Pardon pour ce pavé, mais maintenant, je vais vous présenter quelques uns de mes coups de coeurs :

Il y avait là aussi Pierre Créac'h qui nous présentait son livre, que dis-je, son chef-d'oeuvre "Le Silence de l''Opéra" que je ne résume pas ici mais vous pouvez suivre les liens ou l'acheter les yeux fermés tellement c'est sublime ! Un travail long de 5 ans, ça valait la peine d'attendre pour un si beau livre.



Autre coup de coeur c'est "Il faudra" de
Thierry Lenain et Olivier Tallec dont j'ai déjà évoqué le talent sur ce blog. Où l'on se dit que nos enfants vont changer le monde, IL FAUDRA qu'ils le fasse... magnifique.



Plus léger (Vie ou comment passer du coq au.. mammouth) : "Prout de mammouth" de Noé Carlin, illustration d'
Anna-Laura Cantone .



Noé Carlin c'est le pseudo de deux auteurs connus qui sont Alain Grousset et Carl Norac.
"Prout de mammouth" un livre est délicieusement jubilatoire où l'ont fait des rimes et l'on parle de prouts, tout ce que les enfants adorent ! (pas que les enfants non plus d'ailleurs, voyez plutôt ..)



Un exemple de manuscrit très court puisqu'il s'appelle "Petites histoires pour les enfants qui s'endorment très vite", que je rebaptiserais bien en "vous êtes fatiguée mais voulez continuer à être une mère parfaite en lisant tout de même une histoire le soir à vos enfants.." Ce livre est fait pour vous !

des histoires très courtes, avec des chutes inattendues . Ecrit par Carl Norac, hé oui, encore Lui et illustré par Thomas Baas.



Une petite merveille en avant dernier choix, qui a obtenu le Prix Baobab de Montreuil en 2005.

Il s'appelle "Moi j'attends..." de Davide Cali et Serge Bloch, un petit livre tout tendre, tout gai, tout triste, tout blanc, tout rouge, sur le temps qui passe et le fil de la vie, et ce qu'on en attend.. Superbe.


Et pour finir car j'ai fais un billet géant aujourd'hui, veuillez m'en excuser, voici mon GROS coup de coeur, ne cherchez pas, il ne sort qu'en mai, c'est "ZIGMUND" de
Gilles Rapaport qui avait aussi écrit "Grand-père", livre sauvegardant la mémoire de millions de déportés.
G. Rapaport revient ici sur sa condition juive mais plus sur le registre de l'humour cette fois :
L'histoire de Zigmund est celle d'un petit garçon qui porte le poids de sa famille sur son dos, mais VRAIMENT hein ! Un vrai délice, j'ai vraiment accroché, et la chute est hilarante, c'est à hurler de rire. Vous pouvez voir des extraits ici sur le site de l'auteur.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, pardonnez moi encore pour la longueur de ce billet.

11 commentaires:

  1. Merci Vie pour cette découverte...

    RépondreSupprimer
  2. Valy, tu lis plus vite que ton ombre ?!!

    RépondreSupprimer
  3. J'adore passer voir les copines et découvrir leur univers...plein de bises...

    RépondreSupprimer
  4. Merci de ce CR ... à priori belle rencontre ;)

    RépondreSupprimer
  5. Très intéressant. Merci d'avoir pris le temps de nous raconter!

    RépondreSupprimer
  6. Voilà un post très intéressant!
    Merci Vie ...

    RépondreSupprimer
  7. Super ton "billet"!!!
    J'adore cette maison d'édition! C'est bien de voir le travail dans les coulisses...disons...entrevoir.
    Il y a du respect pour les créations et les créateurs! Bravo!

    RépondreSupprimer
  8. J'ai bien ri ... j'aime beaucoup la présentation que tu as faite sur cette maison d'édition ! Je crois que je vais acheter Prout de Mammouth... parce que j'aime bien ce genre d'histoire :)

    RépondreSupprimer
  9. Vie! La suite! Nous voudrions lire la suite! Le suivant éditeur. :))

    RépondreSupprimer
  10. j'ai assisté hier à une rencontre avec les éditions Père Castor-Flammarion, mais je te raconte ça en "off" ce soir (pas très emballée)

    RépondreSupprimer

Un petit mot ?